«On devrait construire les villes à la campagne car l’air y est plus pur», disait Alphonse Allais.

Au-delà de la boutade, le besoin de nature est de plus en plus fort, à une époque où la proportion de citadins est croissante. L’ingénierie horticole et paysagère consiste notamment à introduire la nature en ville, en rendant possible le développement des végétaux dans un environnement peu propice pour ceux-ci. Elle concilie les besoins des plantes et de la biodiversité en général avec ceux des autres composantes de la ville : constructions, voiries, réseaux.

Les fondations de Techni’cité reposent sur une réelle formation à l’ingénierie horticole et paysagère, nous estimons que travailler dans ce domaine ne s’improvise pas et nécessite de fortes compétences techniques associées à une culture du vivant.

Nos réalisations comprennent des :

  • parcs,
  • squares,
  • promenades,
  • abords de bâtiments
  • …..

dans lesquels végétaux, fontaines, aires de jeux et loisirs, sols (fertiles, minéraux ou naturels), mobiliers, éclairages et gestion de l’eau sont au coeur des aménagements.

La pédologie et les sols fertiles sont des éléments primordiaux de l’ingénierie horticole et paysagère. Nous privilégions la réutilisation et l’amélioration des sols en place en vue de confectionner des sols fertiles propices au bon développement des végétaux. A cet effet, nous procédons à une caractérisation et une analyse fine des différents horizons par des profils culturaux et des prélèvements pour analyses sur les plans mécaniques, bio-chimiques, agronomiques et comportement en présence d’eau. Sont ensuite déterminés les dosages et intrants nécessaires, ainsi que les modalités précises d’extraction et de mélanges sur le chantier. Les résultats sur la croissance des végétaux sont spectaculaires et permettent aux plantations de se développer rapidement.

Concernant les végétaux, nous complétons les choix conceptuels de notre vision technique, en abordant les plantations sous l’angle du système sol-plante-climat : sélection selon les principes de l’autoécologie des essences, définition de la morphologie et de la nature des sols ou fosses de plantation, modalités d’alimentation hydrique et de maintenance. Les végétaux étant sélectionnés, nous étudions les plantations selon les contraintes techniques : disponibilités en pépinières, forces et conditionnement, densités de plantation, époque de plantation dans le calendrier général du chantier, modalités d’approvisionnement et de mise en oeuvre, travaux connexes tels que tuteurages, ancrages, protection du tronc, protections éventuelles dans l’attente de la livraison du chantier.

Nous avons aussi une grande expertise en matière d’arrosage automatique. Nous connaissons parfaitement l’offre produit des principaux fabricants mondiaux. Les matériaux sont sélectionnés selon les contraintes du site et la nature des végétaux, puis nous calculons par nous même les réseaux hydrauliques et électriques y compris tous les dimensionnements des canalisations et câbles.

D’une manière générale, la gestion des eaux de pluie est un élément prépondérant en ingénierie horticole et paysagère. Nous réalisons ainsi des fontaines fonctionnant à l’eau de pluie, des aménagements hydrauliques avec des noues paysagères ou des prairies d’expansion pluviale se substituant aux bassins conventionnels…

Mais l’ingénierie horticole et paysagère, ce sont aussi des compétences dans les sols minéraux et bois, les aires de jeux, sportives et de loisirs, la fontainerie, les drainages…

Découvrez en images nos références en ingénierie horticole et paysagère

exemple d'ingénierie horticole et paysagère